Lait d'amande au thé matcha

Prep Time 20 minutes
Cook Time 0 minutes
Servings 1,1 L
Simple et délicieux, on adore le lait d'amande fait maison! Le lait d'amande maison n'a rien à voir mais alors absolument rien à voir avec le lait d'amande que l'on retrouve dans les commerces. Il est plus onctueux, plus frais et a un vrai goût d'amande naturellement! De plus en faisant notre propre lait d'amande on s'assure également de connaitre chacun des ingrédients qui s'y trouvent. Et l'on a pas besoin de beaucoup d'ingrédients, en fait juste de l'eau et des amandes suffiraient à faire un lait végétal hautement nutritif. Les amandes seront plus digestes une fois trempées mais si vous êtes pressés vous pourriez éventuellement passer cette étape. Veillez tout de même à les rincer avant de les mettre dans le bol de votre mélangeur.
On ajoutera ensuite si on le souhaite un édulcorant naturel come les dattes ou le sirop d'érable et pourquoi pas le parfumer avec un soupçon d'essence de vanille maison? Une fois la base préparée, on peut l'aromatiser avec les saveurs de notre choix : cacao, café ou pourquoi pas au thé matcha!
Imprimer

Comment c'est fait

Ingrédients

Préparation

  1. Tremper les amandes pendant 4 heures ou toute la nuit. Rincer et égoutter les amandes. 
  2. Agiter les amandes et l'eau au mélangeur haute vitesse pendant environ 1 minute.
  3. Filtrer avec un filtre à lait de noix. Presser bien le sac de lait de noix pour en retirer le plus de lait possible. Verser le lait obtenu au mélangeur.
  4. Ajouter le sel, le sirop d'érable et la poudre de matcha et mixer le tout quelques secondes.
Emilie Gaillet
Recette par

Emilie Gaillet

Emilie est la personne qui se cache derrière les fourneaux de PRANA. Photographe et styliste culinaire, c'est elle qui crée les recettes saines et savoureuses qui se retrouvent sur notre site. Elle accorde une grande importance au bien-manger et l'alimentation saine, mais veille toujours à incorporer une grosse dose de gourmandise à ses recettes quotidiennes. Emilie aussi est l'auteure du blog Emilie Murmure.