Votre système digestif est-il en santé?

par Vanessa Labelle

Vous êtes-vous déjà posé la question à savoir si votre système digestif fonctionnait à sa pleine capacité? Afin d’y répondre, je vous propose une réflexion sur les éléments suivants :

  • Ressentez-vous une fatigue chronique, de l’insomnie?
  • Croyez-vous que votre métabolisme est plus lent?
  • Avez-vous de la difficulté à perdre du poids malgré les efforts reliés à l’exercice? 
  • Croyez-vous avoir des problèmes de thyroïde, des problèmes digestifs (constipation, diarrhée, ballonnements, douleurs abdominales, crampes, gaz, etc.?
  • Avez-vous les émotions à fleur de peau, tendance plus dépressive ?
  • Considérez-vous avoir des problèmes de peau (acné, boutons, rougeurs, etc.)?

Ce sont toutes des causes qui peuvent être reliées à un système digestif engorgé, moins fonctionnel et dont vous avez le pouvoir d’améliorer. Pour comprendre son fonctionnement, commençons par la définition de la digestion: processus complexe qui interpelle plusieurs organes du corps travaillant de concert à transformer les aliments en éléments nutritifs assimilables dans le sang. Lorsque la digestion est compromise, l’équilibre de votre corps et votre bien-être peuvent être affectés.

Les différentes étapes de la digestion

Tout commence par la mastication et on ne parlera jamais assez de son importance. Rappelez-vous toujours que votre estomac n’a pas de dents ! Les enzymes salivaires aident à la dégradation des aliments, c’est le moyen le plus simple d’optimiser de façon efficace votre digestion. La nourriture se rend alors à votre estomac par le tube de l’œsophage pour décomposer les molécules de vos aliments; principalement la division des protéines (qui sont d’infimes molécules constituées d’acides aminés). Ce processus, qui peut durer entre 3 à 5 heures, permet à l’estomac de fragmenter les molécules d’acides aminés. Comme nos cellules, nos muscles et nos tissus sont composés d’acides aminés, ils aident au bon fonctionnement de notre organisme.

Le contenu de l’estomac passe ensuite par le petit intestin (intestin grêle) où l’absorption des nutriments est réalisée à travers ces petites parois. Les nutriments sont ensuite transportés aux cellules du corps par le sang. Le pancréas quant à lui a 2 fonctions. La première étant de sécréter de l’insuline pour régler la glycémie et maintenir le taux de sucre dans le sang, la seconde, synthétiser et extraire des enzymes pancréatiques qui aideront la digestion. Pour sa part, le gros intestin aide à l’élimination et l’évacuation de l’ensemble des déchets du corps, et ce, à l’aide des fibres. Il existe 2 sortes de fibres : les fibres insolubles (pain et céréales,  pomme de terre, haricots verts, peau des fruits et des légumes, etc.) qui aident à prévenir la constipation et favorisent la satiété, et les fibres solubles (riz, légumes secs, pomme, carotte, orange, avoine, son d’avoine, etc.) qui aident à réduire le cholestérol.

Selon vous, quel organe de votre système digestif travaille le plus fort ?

Le foie! Avec ces 561 fonctions dont la plus importante est de filtrer les déchets et les toxines afin de les neutraliser et qu’ils n’affectent pas l’organisme. Voilà pourquoi il est important de lui faire attention et de lui permettre certaines pauses. Car lorsqu’il est trop sollicité, avec des substances nocives comme l’alcool, la drogue, les aliments transformés, le sucre raffiné et les produits chimiques, il ne peut bien faire son travail. Cela peut avoir pour conséquences de diminuer, les fonctions du système immunitaire, déséquilibrer les hormones et même être à l’origine d’une prise de poids. Selon la médecine chinoise, le foie soutient les émotions de la colère et de la tristesse. Il est donc important de faire une saine gestion de ses émotions dites plus négatives, car elles pourraient entrainer une stagnation de l’énergie de la fonction foie lorsqu’elles sont refoulées.

Maintenant que vous connaissez les différentes étapes, comment pouvez-vous optimiser votre digestion ? Voici quelques conseils afin de changer vos habitudes et optimisez votre bien-être intérieur :

  • Privilégiez des aliments non transformés, non raffinés, sains, entiers, frais, locaux et biologiques lorsque vous le pouvez.
  • Mangez plus souvent, en plus petites portions, afin d’éviter de surcharger votre appareil digestif. 
  • Mangez lentement et en pleine conscience.
  • Évitez de manger sous l’effet du stress ou de l’anxiété, car cela pourrait entraver votre digestion.
  • Buvez beaucoup d’eau afin d’éliminer les toxines.

Rappelez-vous que le choix des aliments consommés est tout aussi important que la façon dont vous les mangez.

 

Vanessa Labelle
Article Par

Vanessa Labelle

Fondatrice de Pomme et Sucre, coach en nutrition, (diplômé du Academy Culinary Nutrition de Toronto), blogueuse et professeur de cuisine, Vanessa a comme ultime objectif de partager et d’échanger des recettes de tous genres, des conseils sur l’alimentation, des façons de vivre plus saines et des réponses aux questions de sa clientèle.

Commentaires

Laissez un commentaire