Mieux manger pour la planète

par Prana

Mieux manger pour la planète, c’est un sujet qui est au coeur de notre mission chez PRANA. Alors que le lien entre les choix alimentaires et la santé est généralement accepté, leur impact environnemental est moins connu. Pourtant, les enjeux qui y sont associés sont de taille et constituent un problème urgent, qui nous touchera tous de près ou de loin, et ce, tôt ou tard.  

Selon nous, les entreprises d’aujourd’hui ont le devoir d’adresser ces enjeux. Chez PRANA, cette responsabilité fait partie de notre ADN. Notre raison d’être est de laisser un monde meilleur aux générations futures. Ainsi, depuis les tout débuts, PRANA a fait le choix d’offrir exclusivement des produits 100% biologiques.

On espère vous inspirer à manger bio pour que notre belle planète, et donc la race humaine, restent en santé pendant encore très longtemps.

Qu’est-ce que le bio ?

L’agriculture biologique repose sur quatre principes de base :

Ecocert

1) Le principe de santé : l'agriculture biologique devrait soutenir et améliorer la santé des sols, des plantes, des animaux, des hommes et de la planète, comme étant une et indivisible.
 
2) Le principe d'écologie : l'agriculture biologique devrait être basée sur les cycles et les systèmes écologiques vivants, s'accorder avec eux, les imiter et les aider à se maintenir.
 
3) Le principe d'équité : l'agriculture biologique devrait se construire sur des relations qui assurent l'équité par rapport à l'environnement commun et aux opportunités de la vie.
 
4) Le principe de précaution : l'agriculture biologique devrait être conduite de manière prudente et responsable afin de protéger la santé et le bien-être des générations actuelles et futures ainsi que l'environnement.
 
Les produits certifiés biologiques sont fortement réglementés et viennent avec une garantie : un produit dont l'emballage porte le logo “ Biologique Canada” est sans pesticides et herbicides synthétiques, sans engrais chimiques, sans OGM ou produits clonés, et sans saveurs, arômes ou colorants artificiels. Chez PRANA, tous nos produits sont certifiés biologiques par Ecocert Canada une tierce partie, qui vient nous auditer au minimum une fois par année.

Manger bio, c’est voter pour l’environnement

Un rapport de l’ONU présenté récemment au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies critique sévèrement le recours à grande échelle aux pesticides dans toutes les régions du monde.  Selon ce rapport, les pesticides ont « des impacts catastrophiques sur l’environnement, la santé humaine et la société ». Ils provoqueraient, chaque année, la mort de plus de 200 000 personnes, selon les conclusions des experts de l’ONU. (1)

En Amérique du Nord, on utilise plus de 600 produits chimiques différents afin de supposément augmenter le rendement et la résistance des cultures. Que l’on parle d’engrais, de pesticides, de fongicides, d’herbicides ou encore d’insecticides, c’est plusieurs milliards de tonnes de produits hautement toxiques qui sont déversées sur les champs et donc dans les sols et les cours d’eau.  Pourtant ‘’La National Academy of Sciences’’ affirme que 90% de ces produits n’ont pas été testés pour leurs effets nocifs à long terme avant d’être considérés “sécuritaires”.

Selon une étude de l’Université Cornell, 99.9% des pesticides utilisés dans les champs conventionnels se retrouvent directement dans l’écosystème et contaminent l’atmosphère, les sols et les cours d’eau (2). Ils contribuent notamment à l’acidification des terres et la pollution des nappes phréatiques, qui s’écoulent ensuite dans les lacs et les rivières.

L’agriculture biologique, quant à elle, empêche l’utilisation de ces produits toxiques et valorise plutôt la bonne gestion des terres, les méthodes naturelles de lutte contre les parasites, la santé des sols et la vitalité de l’écosystème dont les aliments font partie. Elle encourage la rotation des cultures et force les agriculteurs à imiter le cycle naturel des cultures.

Ainsi, une alimentation bio permet de réduire considérablement le déversement de tous ces produits toxiques sur notre planète et donc, ultimement dans notre corps. Selon une étude menée en 2005, on remarque une baisse des taux de concentration de pesticides dans l’urine d’enfants dans les 15 jours après l’adoption d’une alimentation à majorité biologique. (3)

Manger bio

Manger bio pour réduire sa consommation d’énergie

L’agriculture traditionnelle représente un véritable stress pour les écosystèmes. En plus de déverser des quantités astronomiques de produits chimiques dans la nature, elle utilise aussi beaucoup plus d’énergie par unité de production que l’agriculture biologique. L’agriculture conventionnelle utilise des engrais chimiques, souvent faits à base de pétrole et autres combustibles fossiles. L’extraction, la transformation et le transport de ces produits demandent beaucoup d’énergie et produisent de grandes quantités de gaz à effet de serre. (4)

L’agriculture biologique, en contraste, utilise des alternatives plus naturelles telles que le fumier au lieu d’engrais chimiques. Elle est donc beaucoup moins dépendante des combustibles fossiles et du pétrole, ce qui réduit considérablement son empreinte écologique.

Chez PRANA, le bio c’est plus qu’une philosophie, c’est un mode de vie

Dès nos débuts, on s’est donné comme mission de laisser la planète dans un meilleur état que nous l’avons trouvée, afin qu’elle puisse soutenir les générations futures. La planète, c’est notre maison à tous - nous buvons cette eau, nous respirons cet air, nous consommons des aliments qui ont poussés dans ces sols - tous ces produits et résidus chimiques font partie de nos vies et se retrouvent dans nos corps. La santé de la planète nous affecte tous directement.

"Chez PRANA, on a voulu contribuer et prendre les choses en main et pour nous, ça passait par une compagnie 100% bio, sans compromis."
- Marie-Josée Richer, co-fondatrice de PRANA

Se dédier à l’alimentation biologique et augmenter notre impact positif veut aussi dire de démocratiser le bio, c’est-à-dire d’offrir une alternative au conventionnel. Nous avons depuis les débuts voulu rendre le biologique accessible et abordable. C’est notre façon d’utiliser la force de notre entreprise pour faire changer les choses et avoir un impact positif au sein de l’industrie alimentaire.

Nous savons que c’est ensemble que nous allons changer les choses. Nous avons tous l’énorme pouvoir de voter avec notre porte-monnaie, de choisir des aliments bio pour encourager des agriculteurs et des entreprises qui ont à coeur la planète et ses habitants d’aujourd’hui et de demain.

 

PRANA

 

Références

  1. Alexandre Shields, 9 mars 2017  http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/493471/les-pesticides-une-necessite-pour-nourrir-la-planete-un-mythe-conclut-l-onu
  2. https://www.beyondpesticides.org/assets/media/documents/documents/pimentel.pesticides.2005update.pdf
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1367841/
  4. http://www.fao.org/docs/eims/upload/233069/energy-use-oa.pdf

 

 Vous aimerez peut-être aussi . . . . . . . . .

Guide 101 des protéines végétales Diète sans sucres raffinés Le chocolat pour le bien-être

 

Prana
Article Par

Prana

Notre équipe ne manque pas de gourmands et de passionnés de cuisine. Découvrez les recettes coups de cœur de l'équipe PRANA!

Commentaires

Laissez un commentaire