Les soins holistiques de la peau

par Celeste Nelson

Finis les produits toxiques !

Quels types de consommateurs êtes-vous chez votre pharmacien ? Êtes-vous du type « j’aime tout ce qui est signé par des célébrités » ? Le type « du moment qu’il y en a plus » ? Vous classez-vous dans la catégorie des « si c’est écrit sur le flacon, ça doit être vrai » ? Ou pire, dans celle des « il faut que je l’achète parce que ça sent trop bon ! ». Si vous vous reconnaissez, lisez ce qui suit et passez dans la catégorie des « J’achète intelligemment ».

Beaucoup d’entre nous éprouvent de la difficulté à prendre soin de notre corps et en particulier, de notre peau. En regardant simplement le visage d’une personne, la qualité de sa peau peut vous en dire long. Vous pouvez détecter si cette personne abuse de sucre ou ne boit pas assez d’eau, ou si elle a les moyens de s’offrir des soins esthétiques toutes les semaines ou encore, si ses horaires lui permettent un sommeil réparateur. D’où l’utilité des produits de beauté pour suppléer aux carences ou corriger les déséquilibres. La vraie question à se poser est : de quoi notre peau a-t-elle concrètement besoin ?

La peau se régénère toute seule

Notre peau est un organe vivant qui a la capacité de s’autoréguler. C’est une évidence dont on nous rebat les oreilles. Nous avons tous un ami à la peau resplendissante qui n’utilise pratiquement pas de crème ou lotion tandis que d’autres s’obstinent à utiliser des produits réputés soigner l’acné et qui sont couverts de boutons. Comme quoi, il vaut mieux parfois, laisser sa peau utiliser ses capacités d’auto guérison.

Les normes en matière de soins de beauté

Force est de constater que les normes en matière de soins de beauté au Canada brillent par leur absence. De ce fait, les fabricants peuvent abuser des mots « organique » ou « naturel » sans craindre de transgresser la loi. Les rayons de votre pharmacien sont truffés de ces termes pompeux que sont : « correctifs organiques » ou « à base de plantes » ou plus simplement « naturels » pour nous promettre de régler tous vos ennuis de peau, de l’excès de sébum à l’eczéma en passant par la peau sèche, les squames capillaires, les tâches brunes, les tâches blanches, les rougeurs, les petits yeux, les yeux gonflés, les poches sous les yeux, les lèvres minces, les ongles cassants, les pieds malodorants, le teint terne… La liste est longue et non exhaustive !

Au moment de choisir, pensez à éviter les conservateurs, les parfums et les colorants synthétiques. De préférence, choisissez les extraits de plantes et favorisez les teintures, les essences, les cires et autres huiles d’une qualité médicinale supérieure. Les produits de beauté qui respectent des normes de qualité rigoureuses vous aideront plus efficacement à recouvrer une peau saine lorsque celle-ci souffre d’un mauvais régime alimentaire ou d’un environnement hostile.

Un petit conseil, repérez le sceau BDIH ou Cosmebio qui labellisent, en Europe, les cosmétiques élaborés avec des ingrédients naturels, issus de cultures contrôlées, sans modification génétique et respectant l’environnement.

Que contiennent réellement les flacons ?

Comment être sûr de l’innocuité de tel ou tel produit cosmétique ? Tiennent-ils vraiment leurs promesses ? Cela dépend de votre détermination à faire les bons choix. Si on en croit le court-métrage de l’altermondialiste américaine Annie Léonard, The Story of Cosmetics, les femmes consomment aux États-Unis une moyenne de 12 sortes de produits de soin corporel par jour. Quant aux hommes, ils en utilisent au moins la moitié. En l’état actuel des informations accessibles aux consommateurs, il est effarant de penser au nombre de toxines transcutanées que nous absorbons inconsciemment.

Il est maintenant possible de choisir en connaissance de cause grâce à une application mobile Torontois, Think Dirty, qui vous permet de scanner un produit sur les tablettes de votre pharmacien.
Cette application vous retourne toutes les informations sur ce produit telles que sa composition et tous les risques inhérents à son utilisation ; cancérogénicité, risques pour la fécondation et le développement du fœtus, allergies et atteintes du système immunitaire.

Quelques recommandations de marques à essayer :

Dr. Hauschka Skin Care
Weleda
Green Beaver
Couleur Caramel

Celeste Nelson
Article Par

Celeste Nelson

Avec un grand amour pour l’océan, les forêts et les montagnes, Céleste vise à créer cet équilibre entre le travail et le loisir. Moonlight Writing est son agence de communication écrite. Ses bureaux existent là où le vent l’emporte. Céleste aime travailler avec les jeunes, suivre l’évolution de nouveaux modèles éducatifs et écrire pour amorcer des discussions autour d’une vie plus harmonieuse. Elle cherche toujours à renforcer cette relation entre corps et esprit.

Commentaires

Laissez un commentaire