Les meilleurs aliments pour le développement du cerveau de vos enfants

par Fanny Vandenhende, Naturopathe N.D.

Le cerveau, ce grand chef d'orchestre

Durant ses deux premières années de vie, le cerveau du bébé connaît sa plus forte croissance. Après cet âge il aura atteint sa taille adulte mais continuera de créer de nouvelles connexions nerveuses, principalement jusqu’à l’adolescence. Durant cette période il est donc primordial de lui apporter les nutriments adéquats qui lui fourniront les matériaux de base à la construction du cerveau et l’ensemble du système nerveux.

En d’autres mots, une alimentation saine joue donc un rôle crucial dans le développement du cerveau de l’enfant.

Voici quelques-uns des aliments essentiels à intégrer dans son quotidien et, pourquoi pas, le vôtre.

** Les enfants ayant souvent un petit appétit, n’hésitez pas à leur donner en collation les aliments proposés ci-dessous afin de combler l’ensemble de leurs besoins nutritifs.

Les oméga-3 :

Saviez-vous que le cerveau est l’organe qui contient le plus de gras ? En effet, ces derniers sont primordial à son bon fonctionnement. Parmi eux, on retrouve les oméga-3, des acides gras essentiels qui sont indispensables au développement de l’enfant, en particulier celui de son cerveau. Puisque la membrane de chaque cellule cérébrale est constituée d’oméga-3, une carence en ces derniers peut dérégler la communication entre les neurones.   

De plus ces acides gras renforcent le système immunitaire et préviennent plusieurs maladies, telles que la grippe, le rhume, l’otite, etc. 

Enfin, le corps ne pouvant fabriquer lui-même les oméga-3, il est donc nécessaire de lui en fournir par l’alimentation.

La noix de Grenoble

Cette belle noix en forme de cerveau paraît toute indiquée pour nourrir celui des petits. De plus, de toutes les noix existantes, elle est la plus riche en oméga-3 : 2,69g / 30g de noix de Grenoble.

Elle est également une bonne source de vitamine E, un antioxydant qui permet de lutter contre les radicaux libres, lesquels, en excès, causent la destruction de neurones et d’autres cellules du corps.

Par ailleurs, accompagnée d’une poignée de chocolat noir ou de fruits séchés, cette noix croquante et délicieuse représente une collation parfaite pour les enfants.

Bon à savoir : Selon une étude menée par le chercheur Reiter RJ, la noix de Grenoble contiendrait de la mélatonine, une molécule antioxydante et hormone naturelle favorisant le sommeil. Même si cette étude n’a toutefois pas établi de lien entre les noix de Grenoble et de possibles effets sédatifs, pourquoi ne pas en donner à vos enfants en soirée notamment si son sommeil est perturbé ?

Les graines de chia

Super allié du cerveau, le chia est riche en oméga-3 et en antioxydants. Il contient également des fibres et un bon ratio de protéines et de glucides, ce qui en faisait d’ailleurs le carburant des guerriers Aztèques au Mexique. 

Alors pour l’énergie et le développement mental de nos petits guerriers, optez pour les graines de chia ! Elles sont souvent appréciées des enfants lorsqu’elles sont préparées sous forme de pudding, surtout lorsqu’il est au chocolat.

N’hésitez pas également à incorporer « ni vu ni connu » les graines de chia dans les smoothies !

chia-colate puddingPouding Chia Chocolat

Les glucides

Les glucides constituent le carburant principal du corps humain et près de la moitié de ces derniers servent à alimenter le cerveau. Ainsi, l’enfant en a besoin non seulement pour avoir de l’énergie toute la journée mais également pour se concentrer, réfléchir et créer.

Les fruits séchés

Les mangues, les pommes ou les bleuets séchés représentent une source saine et rapide de glucose, utile lors d’une baisse d’énergie. Ils constituent également une bonne source de vitamines A, E et C : antioxydants par excellence.

L'avoine

Cette céréale, en plus d’être une bonne source de glucides lents, c’est à dire des glucides graduellement absorbés par le corps, est riche en vitamines du groupe B, principalement en B1, qui elle, est essentielle pour l’utilisation du glucose par le cerveau. 

Overnight OatmealGruau « overnight » au ProactivChia, bananes et éclats de cacao

Les flocons d’avoine cuisinés sous forme de gruau, sont un bon exemple de petit-déjeuner rassasiant et nutritif pour l’enfant. Pour en conserver un maximum de nutriments, vous pouvez le préparer sans cuisson : la veille au soir, faites tremper les flocons d’avoine dans du lait, il sera prêt à être dégusté le matin.

Les lentilles

Les lentilles (blondes, oranges, rouges, vertes et brunes) sont très riches en vitamine B9 que l’on appelle parfois « acide folique »,  requise par le cerveau pour la synthèse de la sérotonine et de la dopamine. Un taux élevé de ces hormones dans le cerveau favorise la bonne humeur chez votre enfant, ce qui pourrait stimuler ses performances intellectuelles. On apprend toujours mieux dans la joie, non ?

Dhal with Coral LentilsDhal with Coral Lentils and Coconut Milk

Incorporées dans des patates pilées ou dans des gratins, les lentilles passent presque inaperçues au yeux des enfants !

Les antioxydants :

Les antioxydants permettent de contrer certains effets néfastes qui endommagent les cellules, dont celles du cerveauOn retrouve des antioxydants dans la plupart des fruits et légumes, notamment ceux avec des couleurs éclatantes comme les tomates, les piments rouges et oranges, les carottes, les agrumes ainsi que tous les petits fruits tels que les bleuets, les framboises et les fraises. Les légumes à feuilles vertes (kale, roquette, bette à carde etc) sont également une excellente source d’antioxydants.

Variez la présentation des fruits et légumes pour vos enfants : sous forme de purée, dans les smoothies, ou en collation avec de l’hummus ou des noix. Vous verrez, vous arriverez vite au compte des 4 à 6 fruits et légumes par jour recommandés (suivant l’âge de l’enfant).

Creamy Green SmoothieSmoothie crémeux aux épinards, bananes et beurre d'amande

Puisque les différents groupes d’aliments travaillent souvent en synergie, comme c’est le cas par exemple des oméga-3 avec les vitamines B sur le cerveau, une alimentation variée et équilibrée sera d’autant plus bénéfique à la croissance et au développement de l’enfant

Enfin, j’ajouterais que de privilégier les aliments biologiques c’est fournir davantage de nutriments à l’organisme pour le maintien d’une santé optimale. Et hop, vous avez maintenant en main toutes les clés pour nourrir les quelques futures cent mille milliards de cellules qui se multiplieront dans le cerveau de vos enfants.

** La pratique de l’exercice physique est également essentielle pour le développement cérébral et stimule l’apprentissage...alors on bouge en famille !

 

Fanny Vandenhende, Naturopathe N.D.
Article Par

Fanny Vandenhende, Naturopathe N.D.

Licence de Psychologie en France en poche, Fanny a commencé à s'intéresser à la relation qu'entretiennent le corps et l'esprit. Maintenant Naturopathe agréée, elle à découvert le principe de globalité de l’individu, c’est-à-dire la prise en compte des composantes physiques, organiques et émotionnelles afin de maintenir ou restaurer la santé.

Commentaires

Laissez un commentaire