Éliminez le gaspillage : 7 trucs simples pour économiser en jetant moins de nourriture

par Prana

C’est toujours important de tirer le meilleur parti de nos épiceries, surtout à une époque où le prix de tant d’aliments monte en flèche. Il n’y a rien de plus déprimant que de retrouver un aliment spécial ramolli ou périmé après l’avoir oublié dans le fond du frigo pendant une semaine. Or, il existe une multitude de bonnes méthodes qui vous permettront à la fois d’économiser de l’argent sur vos achats de nourriture, de garder votre cuisine et votre frigo propres, et à réduire la quantité de produits périmés que vous devrez jeter. Nous avons dressé une liste de trucs pour économiser de la nourriture qui vont non seulement vous aider à économiser de l’argent, mais aussi à gagner du temps dans la cuisine. 

  1. Comme d’habitude, la planification de repas et l’élaboration de listes d’épicerie sont de bons points de départ. Grâce à la prolifération de téléphones intelligents, il est aujourd’hui très simple de garder une liste sur l’application Notes de votre téléphone (ou une application similaire) de ce qui est dans votre garde-manger et dans votre congélateur afin d’éviter d’acheter des aliments en double. Ceci vous sera particulièrement utile si vous êtes du genre à être emballé par l’essai de nouvelles recettes, et s’il vous arrive de sortir acheter chaque ingrédient sur votre liste pour ensuite vous rendre compte que vous avez dépensé de l’argent sur des choses que vous aviez déjà. Lorsqu’un pot est presque vide, ou si vous soupçonnez que le sac de quinoa rempli au quart ne sera pas suffisant pour un repas, tracez un astérisque à côté de cet item sur votre liste. 
  2. On l’appelle le « truc alimentaire économique dont personne ne parle », mais nous croyons que tout le monde devrait l’essayer. Créez un compartiment À manger d’abord et placez-le dans votre réfrigérateur pour qu’aucun produit ne soit gaspillé. Remplissez-le avec les aliments qui devraient être consommés en premier (les légumes verts flétris, les fruits ayant de petites meurtrissures, les bananes qui commencent à brunir) pour vous assurer que vous ne les jetterez pas au compostage quelques jours plus tard. 
  3. Après les 3 R (Réduire, Réutiliser et Recycler) viennent les 3 S : Soupes, Salades et Smoothies! Ce sont d’excellentes façons de se débarrasser des derniers morceaux alimentaires qui trainent avant qu’il ne se gâtent. Une pomme meurtrie pourrait avoir une deuxième vie si vous la coupez pour l’ajouter à votre prochaine salade après en avoir retiré la meurtrissure. On peut donner une seconde chance aux carottes et au céleri ramollis en les ajoutant à d’autres ingrédients dans une marmite pour en faire une soupe. Et presque n’importe quel fruit ou légume peut être ajouté dans le mélangeur avec un peu de glace et de lait d’amande pour faire un formidable smoothie. téléchargez notre charte de smoothies
  4. Achetez en vrac, achetez peu. La façon dont beaucoup d’aliments sont empaquetés et vendus à l’épicerie peut varier grandement d’un produit à l’autre. Alors qu’il est facile d’acheter une ou deux tomates, d’autres choses peuvent venir seulement en emballage de taille gargantuesque (comme les énormes bouquets de persil italien). Soyez conscient de la quantité de certains produits que vous avez l’habitude d’utiliser : est-ce que votre famille consomme une tête de brocoli en un repas, ou en une semaine? Essayez  d’acheter prudemment afin d’éviter le gaspillage. Cependant, vous pouvez réduire vos dépenses en achetant en vrac vos aliments du garde-manger. Les sacs de noix, de fruits séchés, de mélanges pour collation et d’ingrédients secs de 1 kg de PRANA sont toutes de bonnes options qui ne coûtent souvent que quelques sous par portion. Gardez-les au frais et au sec et ils se conserveront très longtemps! 
  5. Connaissez bien votre garde-manger et votre réfrigérateur. La température est distribuée de façon inégale dans la plupart des frigos, mais vous pouvez tourner cet inconvénient à votre avantage. Le milieu du réfrigérateur est habituellement la partie la plus froide, tandis que la porte est la plus chaude. Celle-ci est donc la meilleure place pour les condiments et les boissons. Essayez d’utiliser vos bacs à légumes pour séparer les produits qui nécessitent un haut taux d’humidité (tout ce qui peut ramollir, la plupart des légumes) ou un faible taux d’humidité (les fruits, qui produisent plus d’éthylène). Si vous possédez un contenant à croissance d’herbes, utilisez-le pour les herbes plus délicates qui ont tendance à se faner rapidement, comme l’aneth ou la coriandre. Pendant l’hiver, remarquez si votre garde-manger ou vos armoires partagent des murs avec des pièces ayant des plinthes chauffantes à chaleur élevée. La température dans vos armoires pourrait augmenter, ce qui affecterait la texture et le goût des beurres de noix et des collations croustillantes.frigo
  6. sacL’idée d’une économie partagée ne s’applique pas qu’aux services automobiles et à la location d’appartements. Si vous cuisinez fréquemment pour seulement une ou deux personnes, faites l’épicerie avec un ami et divisez le coût des produits dispendieux pour les partager en deux parties par la suite. Bien souvent, vous n’aurez besoin ni d’un sac de farine complet, ni d’un bouquet de coriandre entier. Tel que mentionné plus haut, acheter des aliments secs en vrac permet d’économiser de l’argent, mais diviser les aliments en vrac avec un ami permet à la fois d’économiser de l’argent et de créer de l’espace dans vos armoires! 
  7. Congeler les restants est une méthode fréquemment utilisée pour prolonger la durée de vie de la nourriture. Cependant, la troisième ou quatrième fois que vous apporterez un restant de chili au bureau comme lunch, vous risquez d’être plus tentés de le jeter et de dépenser de l’argent en sortant dîner au restaurant. Proposez à un groupe d’amis de faire des échanges de plats congelés maison. En peu de temps, vous aurez un congélateur rempli de repas que vous prendrez plaisir à manger lorsque vous aurez besoin d’un dîner ou d’un souper rapide. Vous pourriez aussi échanger de la nourriture que vous avez achetée et que vous n’avez pas aimée ou des ingrédients que vous n’utilisez pas assez souvent. 

Il peut paraître exigeant de mettre en pratique ces étapes supplémentaires pour diminuer le gaspillage de nourriture dans votre foyer, mais nous vous promettons que c’est mieux que de jeter d’énormes sacs de vidange chaque semaine. En plus, vous verrez une différence dans votre compte bancaire presque immédiatement! Il suffit de faire quelques petits changements à votre routine quotidienne afin de couper le gaspillage, ce qui vous permettra de gagner du temps, d’économiser de l’argent et même de réduire votre production de gaz à effet de serre. Comment ne pas aimer ça?

Prana
Article Par

Prana

Notre équipe ne manque pas de gourmands et de passionnés de cuisine. Découvrez les recettes coups de cœur de l'équipe PRANA!

Commentaires

Laissez un commentaire