Blues du mois de novembre : 5 conseils pour augmenter votre énergie

par Vanessa Labelle

Le mois de novembre est signe que nous devons tranquillement nous préparer à l’hiver qui, pour certains, est associé à la joie de se retrouver sur les pentes de ski ou de prévoir la période des fêtes.

Pour d’autres, il rime avec froideur, tempête de neige et déprime. Plusieurs subissent une sérieuse baisse d'énergie lorsque novembre arrive, en raison de l’exposition insuffisante à la lumière du jour, et n'ont plus du tout la motivation de réaliser leurs activités quotidiennes. 

On estime à 3 % le nombre de Canadiens atteint par la dépression saisonnière. Ces personnes peuvent être sensibles aux modifications hormonales liées au manque d'ensoleillement (effets de la mélatonine, l'hormone du sommeil), ce qui peut créer divers symptômes, notamment: la fatigue chronique, l’irritabilité, la perte d'intérêt, les troubles de concentration, une tendance à manger plus (sucreries) et surtout, le manque d’énergie. La lumière naturelle est aussi reliée à l’activation d’hormones telles que la sérotonine qui a une influence positive sur l’humeur et l’état émotionnel, augmente la vigilance, en plus de réguler la production de la mélatonine.

Alors, comment contrer cette période plus difficile ? Voici 5 conseils afin d’augmenter votre niveau d’énergie et diminuer les risques de déprime.

1. Profitez de la lumière du jour

Cela devrait vous aider à conserver votre entrain et la forme! Il ne suffit que de 20 minutes par jour pour vous faire une réserve de Vitamine D. Allez donc marcher pendant votre période de dîner  (ou sur votre heure de dîner) ou profitez-en pour faire un détour à l’épicerie en revenant du travail et prolonger votre promenade. 

2. Prenez le temps de déjeuner

Le matin est le moment où votre système digestif est le plus puissant afin d’assimiler de façon optimale les vitamines et minéraux. Comme votre corps est en jeûne durant la nuit, il est important de lui redonner de l’énergie. Si vous manquez d’appétit en vous levant, stimulez votre appétit avec un verre d’eau citronné qui, par le fait même, permettra de détoxifier votre système. Commencez votre journée avec de bons glucides (pour ne pas faire chuter votre taux de glycémie).

3. Plus de glucides, moins de sucre

Tout comme les protéines, les glucides sont une source d’énergie et sont vitaux pour le système nerveux et musculaire. Lors de la digestion, ils sont transformés en glucose, l’une des  principales sources d’énergie dont le corps a besoin pour fonctionner. Toutefois, comme les glucides ne sont pas tous équivalents, il est important d’opter pour des glucides complexes qui sont plus lents à se métaboliser afin de vous donner une énergie plus constante.

Lorsque l’on choisit des glucides simples contenant des sucres comme dans le pain, les pâtes, les pâtisseries ou sucreries, l’effet est inverse. Votre taux de sucre dans le sang augmentera rapidement, tout comme votre niveau d’insuline, vous procurant ainsi une hausse d’énergie temporaire de très courte durée. Dès que l’insuline est créée, une réaction d’hypoglycémie (baisse du taux de sucre sanguin) survient provocant une baisse de sucre qui fera augmenter la faim et diminuer l’énergie. Voilà pourquoi il sera important de prioriser la liste d’aliments suivants:

  • Légumineuses, tout particulièrement les entilles
  • Noix 
  • Grains entiers
  • Fruits et légumes (idéalement avec un index glycémique bas tel que : les épinards, le chou frisé, les courgettes, les asperges, le brocoli, les pommes, les poires, les fraises et les oranges) 

4. Faites de l’exercice 

L'exercice physique peut aussi améliorer l'humeur, car elle augmente la production naturelle de sérotonine (hormone du bonheur) qui influence positivement votre énergie, votre sommeil et surtout, votre état mental. Même si vous n’y consacrez qu’une dizaine de minutes, tout votre corps en bénéficiera. L’important est de faire un choix d’activité en fonction de vos intérêts, que ce soit la marche, la course, la natation ou le yoga. En choisissant une option qui vous plait, il sera beaucoup plus facile de l’introduire à votre routine et vous motiver. 

5. Buvez plus d’eau

Saviez-vous que la fatigue peut être signe d’une déshydratation qui n’a rien à voir avec votre soif? Comme notre corps est composé de 60 à 70 % d’eau, c’est donc un indispensable à notre santé. L'eau maintient la température du corps constante, permet l’absorption et le transport des nutriments, élimine les toxines du corps et assure l’hydratation de la peau. Or, la déshydratation ralentit la production d’enzymes actifs qui permet d’augmenter l’énergie. Le simple fait de boire 2 litres d’eau par jour pourrait vous redonner l’entrain et la bonne humeur.

Cette liste peut vous sembler exhaustive et difficile à réaliser, surtout si la déprime s’est tranquillement installée. Allez-y tranquillement afin de développer de bonnes habitudes, qui seront permanentes, et permettront de vous sentir bien dans votre peau. Prenez un conseil à la fois, et tentez de l’intégrer à votre routine et voir les effets sur votre système.

Vanessa Labelle
Article Par

Vanessa Labelle

Fondatrice de Pomme et Sucre, coach en nutrition, (diplômé du Academy Culinary Nutrition de Toronto), blogueuse et professeur de cuisine, Vanessa a comme ultime objectif de partager et d’échanger des recettes de tous genres, des conseils sur l’alimentation, des façons de vivre plus saines et des réponses aux questions de sa clientèle.

Commentaires

Laissez un commentaire